News

Les moments forts de Paris Healthcare Week 2019

 

 

Instant privilégié de rencontres et d’échanges, la dernière édition de Paris Healthcare Week n’a pas dérogé à la tradition. Les trois jours ont été l’occasion pour le Resah de sa présenter, entre autres, sa nouvelle équipe de correspondants régionaux, le catalogue complet de son offre 2019 fraîchement imprimé, et deux actions originales qui contribuent, chacune à leur manière, à la transformation du système de santé : In Demand, méthode de co-conception de produits imaginés à partir de demandes concrètes d’établissements, et le partenariat avec l’association Art dans la cité pour favoriser la création d’œuvres d’art adaptées aux structures de soins.

Pendant trois jours, le stand du Resah n’a pas désempli. Et pour cause. Puisqu’acheteurs et fournisseurs du monde de la santé avaient la possibilité de rencontrer en chair et en os la nouvelle équipe de correspondants régionaux, dirigée par Magali Serouart. Les visiteurs repartaient aussi les bras chargés, avec le nouveau catalogue rassemblant l’offre 2019 du Resah dans les dix grandes filières (produits de santé, biologie, hôtellerie, prestations intellectuelles, systèmes d’information…), et les deux premiers titres - consacrés au déménagement et à la téléradiologie - d’une collection de guides amenée à faire parler d’elle. Le salon a été également l’opportunité pour le Resah de dévoiler l’avancée du projet européen « In Demand » développée dans trois régions de l’Union. Confiée au Resah en Ile-de-France et en particulier à l’équipe du centre d’innovation et d’expertise de Pierre Lebon, cette nouvelle méthode de travail permet de concevoir du « sur mesure » en partant de la demande des établissements, en facilitant la cocréation avec l’implication non seulement du personnel soignant mais aussi des patients et/ou résidents. Elle a la particularité d’associer l’ensemble de l’écosystème régional (utilisateurs, entreprises, clusters, financeurs) et d’utiliser au maximum cette synergie pour imaginer très rapidement (10 mois maximum) des outils épousant parfaitement les problématiques des praticiens. Structure pilote, l’hôpital Foch de Suresnes, qui expérimente avec bonheur « In Demand » avec six projets (suivi des accidentés cardio-vasculaires, des transplantés rénaux, des patients en oncologie, téléconsultation en addictologie, surveillance de la dénutrition et des paramètres vitaux) est venue témoigner lors d’une conférence organisée par la Fédération hospitalière de France (FHF).

 

Présentation de Sebastien Gasc du Resah  et Simon Joubert, société Orange, des infrastructures de téléphonie et plus particulièrement des bornes d’accueil et des serveurs vocaux interactifs

Intervention de notre directeur de projet biomédical sur le stand Philips, afin de présenter notre nouveau marché RIS, PACS, VNA, gestion de stockage et archivage de dossiers d'imagerie médicale

Présentation du projet In Demand dont le Resah est partenaire. Objectif : créer et valider un nouveau modèle de co-développement de solutions innovantes. Retour d’expérience de notre démarche réalisée en Ile de France avec l'hôpital Foch

 

Les adhérents du Resah ont pu découvrir sur le stand en exclusivité les 2 premiers "Guides du Resah" à l'occasion de la Paris Healthcare Week : "Comment réussir une opération de déménagement à l'hôpital?" et "Comment mettre en place une plateforme territoriale de téléradiologie?"

 

 

 

Top départ du partenariat avec Art dans la cité

 

 


 

Transformer le système de santé, c’est aussi installer une œuvre d’art dans un hôpital ou un EHPAD, afin d’embellir les lieux, apporter du bien-être aux personnes accueillies et au personnel, diminuer le stress et la douleur et participer à la qualité de la prise en soin. Si la méthode est plus courante en Scandinavie ou aux Etats-Unis, elle demeure encore avant-gardiste en France. C’est pourquoi le Resah et l’association Art dans la cité, qui, depuis vingt ans, aide des créateurs à imaginer des œuvres spécifiquement adaptées au monde de la santé, ont profité de Paris Healthcare Week pour signer le 21 mai un partenariat afin de créer 5 œuvres d’art originales (peinture, sculpture, photographie, dispositif numérique…) correspondant à 5 lieux (l’accueil, les salles d’attente, les couloirs de circulation, les salles de soin et les chambres) avec cinq établissements de santé volontaires. Le financement de chaque œuvre (20 000 euros) sera pris en charge en partie par le Resah, l’établissement et, en cas de besoin, par un mécène. A terme, les créations retenues seront dupliquées et commercialisées sur le catalogue du Resah. Lors du top départ du projet, un jeu concours a été organisé pour gagner, grâce à l’aide financière de la société Nutanix, un dispositif Illuminart. Complètement novateur, ce petit boîtier nomade, déjà utilisé à l’hôpital Trousseau, projette au plafond images, lumières et sons qui métamorphosent l’ambiance d’une chambre. Tiré au sort, le centre hospitalier de Toulon a eu la chance d’emporter cet outil d’expérience sensorielle d’une valeur de 5000 euros.

 

 

 

 

 

Signature de la convention de partenariat Resah - Art dans la Cité

 

Tirage au sort du jeu concours en partenariat avec Art dans la Cité et Nutanix, le GHT du Var a remporté une oeuvre d'art numérique Illuminart

Partager cet article