News

Lancement de la 6e promo du certificat « achat et logistique hospitalière » ESCP Europe /Resah

 

 

 

Le 20 novembre, la 6e promotion du certificat « achat et logistique hospitalière », fruit d’un partenariat historique entre ESCP Europe et le Resah, débutera ses travaux. L’objectif de cette formation : fournir les outils pour améliorer l’efficience des achats et de la logistique d’un établissement ou d’un GHT. Composé de cinq modules (contribuer à la transformation des hôpitaux, construire et déployer les meilleures stratégies d'achat, mesurer la performance des achats, les enjeux logistiques dans une organisation hospitalière, manager la relation fournisseurs), le cursus est spécialement adapté à la charge de travail des professionnels, à raison de 2 jours par mois pendant cinq mois. Compris dans le cycle, un voyage d’études à l’étranger est l’occasion de découvrir une plateforme logistique. Le Royaume-Uni, la Belgique, l’Espagne ont ainsi accueilli les précédentes promotions. Les Pays-Bas sera le prochain pays hôte. Depuis 2014, le contenu, s’il a évolué, reste collé aux problématiques du moment. « On accompagne l’évolution du métier avec l’essor des GHT, l’achat responsable pour lequel la demande est en plus en plus forte, les systèmes d’information ou encore l’externalisation de la logistique individuelle ou collective », détaille Irène Foglierini, professeur à l’ESCP et directrice scientifique du cursus. Les attentes des praticiens ont également changé. « Les premières promotions étaient surtout composées de juristes qui avaient besoin d’une formation achat. Aujourd’hui, ce sont des directeurs des achats de GHT ou des acheteurs qui se posent beaucoup de questions sur le métier et son futur. Ils éprouvent le besoin de comprendre, de donner du sens à ce qu’ils font », constate-t-elle.

 

 Une formation pour prendre de la hauteur

 

Les « anciens » interrogés sont unanimes pour louer la qualité de l’enseignement. Directeur des achats au GH de Bretagne Sud, Jérôme Meunier confie « avoir beaucoup appris » et pas uniquement en techniques et méthodes. « La formation m’a incité à prendre plus de hauteur, à me recentrer sur la stratégie et le pilotage ». Même satisfecit du côté de Gérald Gasquet. Le directeur des approvisionnements et de la logistique au CHU d'Angers voulait prendre du recul et souhaitait une formation englobant l’ensemble de la « supply chain » : « le certificat m’a apporté une vision stratégique. » Le professionnel a particulièrement apprécié l’apport d’experts extérieurs à la sphère hospitalière qui l’ont amené à réfléchir hors de son cadre traditionnel, comme l’exposé sur le « manager transformateur ». « J’ai solidifié mes acquis », témoigne pour sa part François Capitain, chargé de mission au Resah, qui retient « la diversité pédagogique des interventions » et les « mises en pratiques sous différentes formes ». « Ce n’est pas une formation où l’on écoute avec les bras croisés », confirme Rachel Gabet. Aujourd’hui référente outils de la direction des achats du GHT Alpes-Maritimes, elle a le sentiment d’avoir franchi un cap avec le certificat. « Il m’a donné confiance en mes capacités pour postuler à des responsabilités plus importantes. » A la sortie de la formation en 2017, l’adjointe des cadres a obtenu ce nouveau poste avant de devenir attachée d’administration.

 

Un mémoire d’études en lien avec une problématique de l’établissement

 

La confrontation des points de vue, y compris avec des acheteurs du privé lors de certains enseignements communs, est une force du certificat. « Les hospitaliers adorent ce contact pour faire du benchmarking, se positionner et voir si leurs établissements sont éloignés des pratiques du privé », remarque Irène Foglierini. « Je me suis nourrie des expériences, des échanges, de cette mise en commun et de cette interactivité », atteste Rachel Gabet. Cheffe du service pharmacie au CH de Versailles, Farahna Samdjee (5e promotion) regarde désormais la fonction achats avec un autre regard. « Acheter, ce n’est pas juste rédiger un cahier des charges et une cotation.  C’est un métier à part entière nécessitant du temps et la maîtrise de règles et d’outils ». Pour valider le certificat (lequel homologue le bloc de compétence "management opérationnel spécialisé, manager la fonction achats" de l'Exécutive Master Manager Dirigeant de l’ESCP Europe), il est nécessaire de rédiger un mémoire soutenu ensuite devant un jury. Les thèmes sont variés, de la valeur créée par les achats à l’externalisation du linge. Mais les sujets retenus sont souvent corrélés à une problématique ou une attente des établissements, avec la réalisation d’un diagnostic et la proposition d’axes d’amélioration. Pour preuve, Farahna Samdjee et Jérôme Meunier ont planché sur la création de plateformes logistiques territoriales, deux sujets d’actualité dans leurs structures respectives.

 

 

 

Partager cet article