News

Trophées Santé Achat : allez-vous figurer au prochain palmarès ?

Chargés de mettre en lumière des actions exemplaires et des bonnes pratiques souvent méconnues, les prochains Trophées Santé Achat (anciennement Trophées de l’achat hospitalier) seront décernés en novembre prochain lors des JAH de Montrouge. Vous avez jusqu’au 8 novembre pour candidater. N’hésitez pas à tenter votre chance car le jeu en vaut la chandelle. Plusieurs anciens lauréats témoignent de l’impact positif du prix pour leur établissement, les équipes et la fonction achats.

Vendredi 8 novembre minuit, c’est la date limite fixée pour déposer votre dossier de candidature aux 7e Trophées Santé Achat dans l’une ou plusieurs des quatre catégories : performance (gains, amélioration des soins ou des conditions de travail…), innovation (nouveaux modèles d’acquisition, nouveaux produits ou solutions, numérisation…), durable (préservation des ressources, prise en compte des impacts sociaux et environnementaux, économie circulaire…) et direction achat de l’année. Décernés chaque année, ces prix ont pour vocation de valoriser les politiques, initiatives et réalisations dans le domaine des achats qui n’ont pas l’habitude d’être sous les feux des projecteurs.  Entièrement gratuit, le concours est ouvert aux hôpitaux, GHT, établissements ou groupes d’établissements médico-sociaux, établissements de santé privés d’intérêt collectif (ESPIC), centres communaux ou intercommunaux d’action sociale (CCAS, CIAS), aux services départementaux d’incendie et de secours (SDIS), ainsi qu’aux établissements publics intervenant dans le domaine de la santé publique. Rien de plus simple pour candidater, il suffit de télécharger (lien) et de remplir le dossier de candidature (trois pages) destiné à expliquer l’initiative (objectifs, moyens, calendrier, résultats). « Il faut rédiger de façon structurée et méthodique. Le jury doit sentir à qui il a affaire », recommande Marcel Coplo, responsable des achats au CH de Douai, distingué l’année dernière dans la catégorie « durable ». Un « canevas » qu’il s’agit de « rendre vivant », insiste l’acheteur nordiste qui avait étoffé son dossier de tableaux, de schémas et de photos pour illustrer les bénéfices obtenus. « Il ne faut pas avoir une approche trop administrative et ne pas hésiter à enrichir son propos avec des supports visuels. Simple à remplir, le dossier laisse une grande latitude. On peut y ajouter des pièces jointes qui mettront en avant la valeur ajoutée de son projet », ajoute Stéphanie Geyer, directrice des achats du CHRU de Nancy, lauréat en 2016.

Des retombées positives pour les établissements et les équipes
 

Mais quel sujet retenir ? « Candidater aux Trophées est une démarche qui clôture d’une certaine manière une aventure humaine autour d’un acte d’achat. Pour choisir le projet à valoriser, c’est très simple. Posez-vous les questions suivantes : de quoi vos équipes sont fières ? Qu’est-ce qui a fait l’objet d’une démarche collective et participative réunissant acheteur, expert métier et utilisateurs ? Est-ce que ce projet est innovant/reproductible ? Si un projet répond à l’ensemble de ces questions, c’est bien parti pour que votre initiative soit recevable ! », conseille Magali Tassery, directrice des achats du GHT Somme Littoral Sud, primé en 2018. « Le mieux est de présenter le dossier le plus transversal possible, plutôt un achat projet qu’une procédure trop technique, un cas concret qui parlera au plus grand nombre », complète Stéphanie Geyer qui estime à une journée grand maximum le temps passé. « Ce n’est pas compliqué puisque les éléments existent déjà. » Un effort et un investissement finalement minimes par rapport aux retombées. « Les retours ont été très positifs pour l’établissement et cette récompense nous a fait du bien à tous », témoigne Marcel Coplo. A Douai, le prix a déclenché l’intérêt de plusieurs médias, presse spécialisée des achats et de la santé, presse régionale (Voix du Nord) et radio locale. Le responsable des achats a présenté l’opération à l’école d’infirmières de Douai, ainsi qu’au conseil de surveillance et à la CME de l’hôpital. Le Trophée participe en effet au changement du regard des autres sur la fonction achat, véritable acteur de la transformation du système de santé, et à la reconnaissance du métier.

Un levier de management et de cohésion
 

A Nancy, la récompense a fait l’objet d’un article dans le journal interne. Elle a aussi été mentionnée lors du film, rétrospective des évènements de l’année, diffusé aux vœux. Et le DG de l’établissement est venu en personne féliciter l’équipe. Chaque acheteur du CHRU a reçu une copie du diplôme, encadrée et accrochée dans les bureaux. « Le Trophée a été un élément fédérateur. A l’époque, nous étions une toute jeune équipe. Cela a été un facteur d’encouragement qui nous montrait que nous étions dans la bonne voie », atteste Stéphanie Geyer.  L’impact a été identique dans la Somme. « En interne, cette récompense a contribué a démontré l’intérêt de la professionnalisation des achats et de personnifier d’avantages les acteurs de la démarche pour ceux qui ont une relation plus lointaine avec nous. Sur d’autres Trophées en lien avec les achats, les récompenses ont donné envie aux utilisateurs et aux prescripteurs de travailler dès le début de leur projet, main dans la main avec les achats. Nous sommes aujourd’hui sollicités pour accompagner des projets très ambitieux et stimulants qui enrichissent les opérations de routine. La confiance qui se tisse est un atout pour l’avenir. Mais surtout, la démarche est un levier de management et de cohésion incroyable : les équipes de la direction des achats se disent que tout est possible et que demain, ce seront eux qui présenteront un projet achat qui suscitera l’intérêt du jury ! », met en avant Magali Tassery.

 

 

 

Vous avez jusqu’au 8 novembre pour déposer votre candidature à l’adresse suivante : evenement@resah.fr   


Les lauréats 2018
 

 

 

1/ Catégorie«Fonctionachat commune de GHT» : Le GHT Somme Littoral Sud pour la mise en place d’une fonction achat et logistique commune pour les dix établissements constituant le GHT : le CHU d’Amiens (établissement support), le CHI de la Baie de Somme, les CH d’Albert, de Doullens, d’Abbeville, de Corbie, de la Baie de Somme, de Montdidier-Roye, de Philippe Pinel, de Montreuil-sur-Mer et d’Hesdin.

2/ Catégorie « Performance achat » : le GHT du VAR pour les résultats obtenus dans le cadre du renouvellement de ses équipements d’imagerie.

3/ Catégorie « Achat durable et responsable » : le CH de Douai pour sa démarche de réduction de déchets.

4/ Catégorie « Dialogue acheteur prescripteur »(NOUVEAUTE 2018) : le CHU de Toulouse pour la démarche entreprise dans le cadre du renouvellement de son marché de fournitures dentaires.

5/ Catégorie « Innovation » (NOUVEAUTE 2018) : le CH de Tréguier pour la mise en place d’un laboratoire d’innovations dans le domaine du bien-vieillir.

 

 

Partager cet article