News

Le Resah propose un service d’appui au « management de l’énergie » pour accompagner la transition énergétique dans le secteur de la santé

Le Resah, qui fédère depuis plusieurs années les achats d’énergie (électricité et gaz) de plus de 600 établissements est devenu un des principaux acteurs dans ce domaine pour le secteur sanitaire et médico-social.

Fort de son expérience et de son expertise, et conscient des échéances réglementaires à venir auxquels devront faire face les consommateurs d’énergie (Loi Elan, Décret Tertiaire qui va obliger les établissements de santé et médico-sociaux de plus de 1 000 m2 à remonter leur consommation annuelle réelle d’énergie auprès d’une plateforme numérique), le Resah a mis au point, en lien avec la société Deepki, un nouveau service d’appui au « management de l’énergie » reposant sur l’utilisation d’une solution informatique de suivi global des consommations énergétiques.

Cette solution, disponible en mode SAAS, ergonomique et simple d’utilisation, présente l’avantage d’inclure, au-delà du suivi des consommations d’électricité et de gaz, celui des consommations d’eau, des réseaux de chaleur et de froid.

Totalement inter-opérable, elle peut être adaptée au contexte, contraintes et spécificités de chaque établissement ou GHT, et prendre en compte l’ensemble de ses consommations, quels que soient sa taille, ses fournisseurs d’énergie ou de fluides ou les centrales d’achat auxquelles il a recours.

Ce nouveau service d’appui au management de l’énergie, accessible sur demande à tout établissement, permet notamment de :

  • Suivre ses consommations et ses dépenses pour une meilleure maitrise de son budget (gain moyen attendu de 5% par an) ;
  • Etablir un plan d’actions visant à réduire ses consommations ; 
  • Accéder aux documents de marchés et aux factures pour simplifier le suivi d’exécution ;
  • Contrôler ses factures, optimiser ses puissances et être alerté en cas de dérives afin d’apporter des mesures correctives rapides ;
  • Transmettre automatiquement les données demandées dans le cadre du « Décret Tertiaire » avec une analyse du périmètre et une proposition de stratégie.

Il inclura, par ailleurs, la mise en place d’un club utilisateurs, permettant aux établissements de réaliser des benchmarks et d’échanger sur leurs pratiques et projets.

Partager cet article