RaDAR

RaDAR

 

Janvier 2022 - Décembre 2025

Projet de type PPI (Public Procurement of Innovation – achat public de l’innovation)

https://radar-ppi.com/

 

Suivez-nous :    

 

 

Depuis janvier 2022, le Resah est membre du consortium du projet RaDAR - Rapid Detection and control system for Antimicrobial Resistance (système de détection rapide et de contrôle de la résistance aux antimicrobiens). Ce projet européen, soutenu et cofinancé par la Commission européenne, fait partie du programme COSME pour la compétitivité des PME.

La résistance aux antimicrobiens (RAM) représente un des risques majeurs de santé publique : l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a classé la résistance aux antimicrobiens parmi les 10 menaces sanitaires les plus urgentes en 2019. L’OMS explique ainsi que « La résistance aux antimicrobiens survient lorsque les bactéries, les virus, les champignons et les parasites évoluent au cours du temps et ne répondent plus aux médicaments (notamment les antibiotiques), rendant plus complexe le traitement des infections et augmentant le risque de propagation, de forme grave de la maladie et de décès. En conséquence, les médicaments perdent leur efficacité et les infections persistent dans l’organisme, augmentant le risque de transmission à d’autres personnes. »

L’Union Européenne à lancé le plan d’action « A European One Health Action Plan against Antimicrobial Resistance (AMR) » en 2017, visant à aborder ce risque majeur de santé public, avec une vision globale en intégrant la santé humaine, animale ainsi que la production agricole et les aspects environnementaux. Dans la continuité, le programme EU-JAMRAI (Joint Action on Antimicrobial Resistance) a été coordonné par INSERM entre 2019 et 2021, afin d’initier la mise en œuvre de ce plan dans les 30 pays européens participants.

 

 

Pour en savoir plus sur la résistance aux antimicrobiens et pourquoi il est nécessaire d’adresser rapidement ce risque de santé publique, l’INSERM, partenaire du projet, a produit de la documentation sur le sujet :

 

 

Le projet RaDAR vise donc à répondre au besoin urgent d’acquisition d’un système de détection rapide et de contrôle efficace de la résistance aux antimicrobiens, si possible coordonné au niveau européen. Pour cela, le groupe d’acheteurs composé de 4 organisations publiques provenant d’Espagne, de France et d’Italie, et coordonné par le Resah, va mener un achat collaboratif transfrontalier dans le but de détecter, évaluer, acheter et diffuser une ou plusieurs solutions innovantes répondant au besoin.

Le projet vise notamment à :

  • Réduire l'incidence des infections nosocomiales provoquées par la résistance aux antimicrobiens et son impact sur le système de santé
  • Accélérer la mise à disposition et la reproduction de la solution innovante dans les organismes de santé, grâce à la participation des centrales d'achat
  • Promouvoir l'accès des PME européennes aux appels d'offres et aux marchés publics afin de développer de nouvelles solutions pour relever les défis sociétaux

Pendant les 4 années d’exécution, le Resah, en tant que coordonnateur du groupe d’acheteurs, sera impliqué dans toutes phases du projet : définition du ou des besoins cliniques et techniques en lien avec l’Inserm et les établissements pilotes, consultation du marché sous différentes formes avant d’identifier les solutions innovantes disponibles, définition de la stratégie achat, rédaction et passation des appels d’offres publics, exécution et suivi du ou des contrats.

En mars 2022, le groupe d’acheteur a publié un avis de pré-information au Journal Officiel de l’Union Européenne afin d’informer le marché de la préparation d’un appel d’offres à ce sujet.

 

 

Cette première publicité sert notamment à collecter l’intérêt des entreprises via un questionnaire accessible via le lien suivant : https://radar-ppi.com/procurement/

Un deuxième avis sera publié en fin d’année 2022 pour apporter plus de détail et annoncer l’organisation des différents événements liés au sourcing des solutions disponibles.

 

Les partenaires du projet

 

Le coordonnateur :

 

 

Le groupe d'acheteurs :

 

 

Les organismes de support :