News

Faire rentrer l'art à l'hôpital : la fin des travaux de co-création d’œuvres d’art !

 

Le Resah est partenaire du projet de co-création d’œuvres d’art entre établissements de santé et artistes. Ce projet, qui a démarré en 2019, a été mis en pause à cause de la pandémie et donc de l’impossibilité de se déplacer au sein des établissements pour susciter le dialogue indispensable au processus de co-création. L’objectif demeure le même, faciliter l’entrée de l’art en établissement sanitaire et médico-social.

Le projet a repris en janvier 2022 et a été coordonné par Art dans la cité, association qui a plus de 20 ans d’expérience dans l’installation d’œuvres d’arts dans les hôpitaux. Pendant les quatre mois de co-création de ce début d’année, plusieurs ateliers ont eu lieu dans les trois établissements participants afin de discuter ensemble de l’œuvre d’art proposée ainsi que d’autres éléments autour de l’œuvre tels que son emplacement ou le mode d’installation idéal en respectant les contraintes techniques inhérentes au lieu. Aujourd’hui, les trois œuvres sont installées dans les établissements et les partenaires du projet organisent les inaugurations. 

 

Inauguration de l’œuvre « Sur la plage de mon imaginaire » dans le Centre hospitalier de Flers

 

 

L’inauguration de l’œuvre « Sur la plage de mon imaginaire » de l’artiste Benoît Labourdette co-créée avec le Centre hospitalier de Flers a eu lieu le 20 mai 2022.

Cet évènement s’est passé en présence du directeur, M. David Trouchaud, de la directrice de communication Julie Loudière, et des agents de l’hôpital de Flers ainsi qu’avec les représentants du Resah et d’Art dans la cité.

Depuis janvier 2022, l’artiste cinéaste Benoît Labourdette a mené de nombreux ateliers avec le personnel de l’établissement et a organisé des visites afin de tourner des vidéos à Flers et aux alentours. Les ateliers et des sessions de test ont permis de définir ensemble le contenu ainsi que les éléments techniques tels que le type de vidéoprojecteur adapté à l’utilisation dans un espace public. Suite aux 4 mois de co-création, une série de vidéos muettes a été présentée lors de l’inauguration et sera projetée tous les jours dans la salle d’attente du centre hospitalier de Flers.

 

 

L’œuvre « Echappade » de l’artiste Léopoldine Roux pour le Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil


 

La première visite de l’établissement, organisée en janvier, a permis de faire le choix d’installer des œuvres dans 2 services différents : la chirurgie ambulatoire et l’unité de médecine gériatrique aiguë. Par la suite, l’artiste a organisé 2 ateliers avec les soignants de ces services afin de les initier à sa démarche artistique. Léopoldine travaille avec les reproductions de vieilles cartes postales de Créteil et de ses alentours et y ajoute de la couleur en utilisant du vernis à l’ongle.

Les soignants ont pu tester cette technique sur d’anciennes cartes postales en noir et blanc lors de ces ateliers et ont passé un moment de pause poétique. Ils ont souhaité donner un nom à leurs créations qui seront également toutes installées dans les couloirs des deux services, à proximité des grandes œuvres originales de Léopoldine Roux. Les participants, surpris par cette démarche originale, ont profité de ce moment d’apaisement : « C’est très détendant, vous devriez revenir plus souvent ! ».

L’ensemble des œuvres a été installé en juin et le Resah, en tant que partenaire du projet, est convié à l’inauguration qui aura lieu le 21 juin 2022.

 

 

L’œuvre « Composition Color » de l’artiste Santiago Torres pour l’EHPAD Saint Charles, à Gondrecourt-le-Château

 

L’artiste et les représentants d’Art dans la cité et du Resah ont pu visiter l’EHPAD Saint Charles et les alentours de la petite ville de Gondrecourt-le-Château dans la Meuse au mois de janvier. Suite à la rencontre avec la direction, l’éducatrice spécialisée qui prend en charge les activités artistiques organisées à l’EHPAD ainsi que quelques résidents, Santiago Torres a pu voir la salle où l’œuvre interactive sera placée et prévoir la bonne taille et fixation de l’écran qui en est le support.

L’artiste est revenu à l’EHPAD Saint Charles le 30 mars pour l’installation de l’écran et pour organiser un atelier et présenter son œuvre interactive aux soignants et résidents. Les résidents ont été invités à découvrir et à interagir avec l’œuvre, une des soignants remarque que « les résidents qui se montrent le plus intéressés par l’interactivité sont les résidents avec un handicap plus prononcé ». A présent, les résidents peuvent venir interagir et modifier l’œuvre en autonomie et à tout moment.

L’inauguration officielle de l’œuvre aura lieu en septembre 2022 lorsque les travaux dans le bâtiment de l’EHPAD seront terminés.

 

Partager cet article