News

C'est parti pour le groupe d'étude et de benchmarking "achats de restauration" !

 

Le 25 mai dernier s'est déroulé le lancement du 2ème groupe d'étude et de benchmarking du Resah dédié aux achats de restauration. Cette première réunion s'est tenue en présence du président du GEB, Charly Margerin, directeur adjoint au CHU de Limoges et de la marraine, Marie-Cécile Rollin, présidente de Restau'co. 10 structures ont choisi de rejoindre le groupe : le CH de Valencienne, le CHR Metz-Thionville, le CHRU de Lille, ll'hôpital Simone Veil, le CH de Douai, le CH de Valence, l'Association Hospitalière Sainte Marie, l'ACEP 49, VyV3 et le département Lot et Garonne. Les travaux du GEB porteront principalement sur la mise en oeuvre de la Loi Egalim.

 

A l’occasion de la première réunion, le Resah a rappelé son souhait d’accompagner les établissements dans une recherche d’actions « pratico-pratiques » pour faciliter l’augmentation de projets et résultats responsables et durables au sein de la restauration hospitalière et médico-sociale (respect des mesures Loi Egalim et loi Agec notamment)

 

 

Marie-Cécile Rollin, marraine du GEB a présenté l’association restau’Co et plus particulièrement l’outil gratuit « Mon restau Responsable » destiné à accompagner les restaurants collectifs qui souhaitent proposer à leurs convives une cuisine saine, de qualité et respectueuse de l’environnement.

 

Les membres du GEB ont ensuite pu, à l’occasion d’un tour de table, exprimer leurs attentes dans le cadre du GEB et présenter les actions déjà mises en place dans leur structure sur la thématique des achats responsables et présenter plus particulièrement les freins dans la mise en place des projets Egalim.

 

Différentes pistes de travail pour les prochaines réunions ont résulté de ces échanges :

 

  • Le besoin de méthodologie
  • La stratégie achat
  • Identifier les segments / gammes de produits par lesquels commencer
  • Rendre les parties prenantes actrices de leurs  repas
  • La gestion des biodéchets (selon les régions)
  • La transparence des prix d’achat (et donc la connaissance de la rémunération du producteur)

Présidé par : Charly Margerin

 

Partager cet article